Argent & Rentabilité Faire grandir son projet

Votre compte bancaire est-il votre allié ?

J’ai toujours eu des rapports compliqués avec l’argent. Un peu comme une histoire d’amour passionnée entre déchirements et moments intenses de bonheur. J’ai longtemps cru qu’il serait toujours là, qu’il y aurait une solution à chaque embrouille. Malgré les crises de panique liées à son absence parfois, j’étais persuadée qu’on finirait par se retrouver. Chaque mois. C’était le même rituel. Vous l’aurez compris, cette gestion idyllique et inconsciente de mon compte en banque ne m’a laissé au final, que des séquelles.

Comme dans une relation toxique où on finit happé dans une spirale infernale. Bon, ma situation n’est pas dramatique et je suis bien consciente qu’il existe des situations beaucoup plus graves. J’ai juste en tête ce que ma mère m’a répété fréquemment et que j’ai mis du temps à prendre au sérieux : « ne négliges pas l’argent ou il finira par te rendre cette négligence ». Ou quelque chose dans ce style.

Chéri, est-ce que tu rentres ce soir?

Vous savez, ce moment après une dispute avec votre amoureux où vous le voyez partir en claquant la porte sans savoir quand il va revenir? C’est un peu ce que je ressens à chaque fin de mois. L’incertitude complète de la suite des événements. Ne pas savoir si on s’en sortira indemnes, plus forts, ou totalement affaiblis. Si vous avez ce sentiment par rapport à votre compte en banque, c’est qu’il est l’heure de la confrontation. Cartes sur table, il est temps de parler vrai.

Qu’est-ce qui ne va pas?

Quelque soit le mal dont vous souffrez, qu’il porte le nom « d’insouciance », de « fièvre acheteuse », ou que sais-je… une fois identifié, il sera plus simple d’aller vers une solution. Pour ma part, l’insouciance et l’instantanéité du monde dans lequel nous vivons ont eu raison de moi. Il est aussi facile de commander un Uber que de changer de chemise. C’est même beaucoup plus rapide. Le plus dur dans tout ça c’est sans doute de se rendre compte que ce ne sont pas forcément les applications mobiles ou autres technologies le problème, mais plutôt l’usage que nous en faisons. Nous avons encore le contrôle.

Apprendre à se connaître

Comme avant de se lancer dans toute relation, il est important de bien se connaître, pour pouvoir se fixer des limites. J’ai longtemps appréhendé le fait d’examiner chacune de mes dépenses, à tort sans doute. Un peu comme lorsqu’on refuse de voir la vérité en face. Savoir qu’est-ce qui provoque chez nous un achat compulsif, quels sont les loisirs dont on a du mal à se passer ? Est-ce que nous avons tendance à faire preuve d’une générosité qu’on ne peut pas assumer ? Ou à vivre une vie de luxe illusoire ? Autant de détails inscris dans notre relevé bancaire qu’on peut avoir du mal à accueillir.

Le break-up salutaire

Parfois, nous avons juste besoin de faire une pause, pour mieux se relever. C’est la phase dans laquelle je suis actuellement et qui me donne envie d’apprendre à mieux gérer mon argent avant de renouer une relation avec lui. Ce billet ouvre le bal d’une petite série d’articles liés à la gestion de son argent qui seront fondés sur ma propre expérience. Je pense qu’il s’agit d’un passage obligatoire pour garder le contrôle sur sa vie et surtout s’ouvrir à de nouvelles perspectives ou autres projets.

Et vous ? Quel est votre rapport à l’argent ? Je suis curieuse de vous lire !

Related Posts

No Comments

Leave a Reply