Forme mentale & physique Trouver le bon Mindset

Pourquoi je n’arrivais pas à me lever tôt

Je dédie cet article à tous ceux qui comme moi, ont eu à plusieurs reprises la bonne volonté de se lever tôt le matin, mais se sont confrontés au réveil à la dure réalité de leur incapacité à relever ce défi. Alors déjà, pourquoi se lever tôt? Devenu tendance avec le « miracle morning » entre autres, force est de constater que se lever tôt permet de reprendre contrôle sur le temps qui défile, et de ne pas se laisser happé par une course contre la montre dès le réveil.

J’avais eu le sentiment d’avoir compris la fameuse citation « le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt », un jour où j’étais arrivé au travail quasiment avant tout le monde. Je me souviens avoir ressenti ce calme apaisant avant le tourbillon des allers et retours entre les bureaux et la machine à café. À cet instant précis, je souriais tellement j’avais l’impression d’avoir percé un grand secret. J’imagine alors qu’on a toutes ces images en tête allant du sportif épanoui qui court aux aurores, au businessman qui réussit grâce entre autres à ces précieuses minutes matinales : un ingrédient dans la formule du succès, en somme.

Plutôt que de m’interroger sur les moyens pour parvenir à faire partie de la communauté des lèves tôt, j’ai eu envie de réfléchir aux raisons qui selon moi, ont fait que je n’arrivais pas à me lever tôt. Et peut-être avez-vous aussi partagé pendant longtemps les mêmes raisons que moi.

Raison n°1 : Flemme ou manque de confiance en soi ?

On a rapidement tendance à se dire que ceux qui traînent au lit le matin sont des flemmards nés. Pour ma part, je ne crois pas tellement en cette idée. On passe parfois par des périodes où on se dit que si le monde attend de potentiels sauveurs pour le rendre meilleur, on en ferait certainement pas partie. Des périodes où on se laisse vivre en oubliant d’être acteur de sa vie. Pire encore, des périodes où on a même pas envie d’être acteur car on n’a pas encore identifié le rôle qu’on a à jouer. Se lever le matin en se disant qu’on a en quelques sortes une mission à effectuer aide selon moi à se sentir d’attaque le matin et prêt à affronter la journée.

Raison n°2 : Ne pas y voir de bénéfices

Se sentir obligé de se lever tôt en ne voyant pas ce que cela pourrait vous apporter, et de n’y penser qu’en termes de fatigue, stress et nervosité potentielle, ne va certainement pas vous aider. Les matins où j’ai réussi à me lever du bon pied, étaient des matins où je me disais que j’allais avoir le temps de faire des choses que j’aime : écouter de la musique, méditer, prendre soin de moi… Se dire que cela va apporter un changement positif, vous donnera envie de faire un effort.

Raison n°3 : Se lever pour les autres avant de se lever pour soi

Être obligé de se lever pour le travail ou honorer un rendez-vous, nous sommes tous passés par là. Quel sentiment ressentez-vous habituellement? Dans la plupart des cas, cela peut – être perçut comme une contrainte. Surtout si vous n’êtes pas très motivé déjà de base. Cela rejoint un peu la raison n°1 citée plus haut, mais se lever en se disant qu’on le fait pour les autres avant de le faire pour soi, est sans doute l’élément qui m’a le plus bloqué les jours où je suis restée collée à mon lit, repoussant sans cesses mon réveil.

Je ne sais pas si se lever tôt est une garantie de succès dans la vie, je me le demande toujours. Mais pour avoir testé, il y a une réelle différence entre une journée à courir après le temps qui passe, et une autre où on a l’impression de maitriser son temps. Identifier ces raisons et surtout m’en rendre compte m’a beaucoup aidé, à relativiser déjà et ne pas être trop dure envers moi-même. Il n’y a plus qu’à en faire un véritable mode de vie.

Related Posts

No Comments

Leave a Reply