Organisation & productivité Trouver le bon Mindset

Petit guide de survie de la productivité

J’aimerais vous parler d’une de mes pires ennemies depuis toujours, la procrastination. J’ai hésité avec cet autre fléau qui est le trouble de l’attention, mais ça revient pour moi un peu au même point qui est : je ne faisais rien. Du moins, rien qui fasse avancer mes projets. J’ai alors pensé à toutes ces petites astuces, que j’ai découvertes avec le temps et grâce à une meilleure connaissance de moi-même, qui m’ont aidée à être plus productive. Et j’ai très envie de les partager avec vous, alors voilà…

S’imaginer à votre ligne d’arrivée

Si votre projet vous tient à coeur, il y a de grandes chances que l’aboutissement de lui-ci vous apporte une immense satisfaction personnelle. Un peu comme à l’arrivée d’une course, imaginez votre fierté d’avoir relevé votre défi jusqu’au bout. Et cela, en dépit du résultat final. Faites-le pour vous, et vous verrez que vous vous donnerez davantage les moyens pour y arriver.

Vous fixer des dates butoires

Avoir une timeline, c’est bien. Si c’est efficace, je dirais que oui mais uniquement si l’enjeu est suffisamment important dans votre esprit. Le problème lorsqu’on s’impose soi-même une date limite, c’est qu’on a quelque part tout le loisirs de ne pas la respecter si on ressent une grosse baisse de motivation. C’est beaucoup plus simple lorsqu’on a des comptes à rendre à quelqu’un. En revanche, si vous comprenez que dépasser votre deadline pourrait bien finir par nuire à votre projet, sans doute que vous serez un peu plus consciencieux.

Parler de votre objectif à quelqu’un de confiance

Formuler vos pensées à voix haute peut vous aider à rendre votre projet plus réel, encore plus lorsqu’on attend du coup quelque chose de vous. Un peu comme un challenge envers vous-même, mais avec quelques potentiels commentaires qui vous attendent au tournant. Je dirais que c’est une méthode qui fonctionne plutôt bien dans le sens où on n’aime pas particulièrement être déçu, et souvent encore moins décevoir les autres.

Une tâche à la fois…

J’ai toujours été fière en affirmant que je suis une personne multitâche. Traduisez aujourd’hui : je n’arrive pas à me concentrer sur une seule tâche donnée pendant quelques minutes. Téléphone de côté, silence radio si vous en êtes capables, et portez votre attention sur une tâche à la fois pendant un temps limité. Croyez-moi, résultats garantis, méthode totalement approuvée.

Savoir faire de l’espace pour soi et prioriser ses tâches dans la journée demande un effort au début, mais cela devient vite une habitude, surtout si vous constatez une nette amélioration de votre productivité. Et vous, dites m’en plus, comment vous organisez-vous pour rester productifs?

Related Posts

2 Comments

  • Reply
    Amélie
    14 août 2018 at 14 h 05 min

    Je suis une méga tête de linotte doublée d’une vraie bordélique.
    Quand je suis devenue maman j’ai voulu changer tout ça, parce que pour gérer un bébé, une maison, un boulot… Ca devient compliqué sans un brin de méthode.
    Donc j’ai cherché à m’organiser en suivant les grands « standards » de l’organisation : agenda, gestion de l’urgence… Et plus j’essayais de dompter mon organisation, de combattre la procrastination, et plus je me loupais, et plus je culpabilisais.
    Aujourd’hui j’ai arrêté de combattre, j’ai juste appris à éviter mes bêtes noires, et surfer sur la vague de ce que je sais faire naturellement…
    Le comble dans tout ça ? Je me suis reconvertie dans la slow organisation : mon organisation naturelle à la cool (parce que je suis cool comme fille :p )
    Tout ça pour dire, parfois il faut juste apprendre à s’écouter et l’organisation se met en place toute seule !
    Bravo pour ton joli blog que je vais suivre de près 🙂

    • Reply
      Hajalalayina
      14 août 2018 at 14 h 53 min

      Hello Amélie ! Ton approche est très intéressante ! C’est vrai que se forcer, même dans le cas d’un régime par exemple, peut vite décourager. Peut-être parce qu’on essaie de suivre un rythme imposé qui ne nous convient pas réellement. Merci pour m’avoir permit de voir les choses autrement ! 🙂 Et merci aussi pour le blog, je file découvrir le tiens !

    Leave a Reply