Faire grandir son projet Promotion & réseaux sociaux

Dis moi ce que tu postes et je te dirais qui tu es

Ce matin, en passant devant la beauté qu’offre quotidiennement la Seine, j’ai pris une photo. Naturellement, sans réfléchir, j’ai utilisé Snapchat pour capturer ce moment. Comme visiblement j’avais le temps de cogiter, je me suis demandée pourquoi je postais cette photo et pourquoi j’avais choisis ce réseau social. Ça m’a fait m’interroger davantage sur notre rapport aux réseaux sociaux aujourd’hui, même si je sais qu’en tant que nouvelle blogueuse, j’ai plutôt intérêt à être en bons termes avec eux.

Bien avant d’être sur le blog, j’étais (et je suis encore sous certains aspects), une utilisatrice active sur les réseaux sociaux. J’aime partager des choses dans la vraie vie, et ces supports digitaux permettent de le faire plus vite, à grande échelle. Mais petit à petit, j’ai commencé à me sentir mal à l’aise car je réalisais que j’avais développé ce réflexe « photo-post », symptôme d’une addiction aux réseaux sociaux. Je trouve que ceux-ci sont un excellent baromètre de l’état dans lequel on se trouve. Ils en disent beaucoup plus sur notre personne qu’on ne soupçonne parfois soi-même. Une image vaut milles mots, dit-on, et c’est vrai. Il vous est peut-être déjà arrivé de poster régulièrement votre quotidien pour vous prouver à vous-même, et aux autres aussi, que vous entretenez une vie sociale. Ou de filmer un événement en direct, quitte à rater les précieux moments qui défilent sous vos yeux.

J’ai beaucoup entendu des personnes dire que les réseaux sociaux sont sources de frustration et autres sentiments dont on pourrait bien se passer. Malheureusement ils n’y sont pour rien, il s’agit plutôt de l’usage qu’on en fait. J’ai alors pensé à quelques moyens de renouer avec le plaisir de poster sur les réseaux sociaux, pour pouvoir en tirer le meilleur parti.

Raconter une histoire, une vraie

Je trouve qu’on se cache de plus en plus, moi inclus, derrière les hashtags qui ont pour seul but de propulser nos images vers le maximum de parfaits inconnus à travers le monde. Certains prennent le temps de « raconter » leurs images, et je trouve que ça donne une dimension plus authentique au partage.

Inspirer et motiver

Parce que vous ne savez jamais qui vous pouvez aider même à travers votre écran. Relever un défi qui vous tenait à coeur et le partager tout en encourageant les autres à vivre votre expérience, cela fait partie des choses que j’aime personnellement voir sur les réseaux sociaux.

Accepter l’imperfection

« No filter ». Il y a toute cette pression qu’on s’impose à soi-même autour du fait de poster la photo parfaite. Je suis d’accord que faire de belles photos c’est avant tout de l’art et que c’est important, une façon quelque part de respecter son audience. Mais il y a cette pression autour de l’image qu’on a de soi-même, qu’on essaie d’embellir toujours plus, parfois au-delà de la réalité. Parfois, ré-apprendre à aimer ses imperfections et ne pas chercher à les dissimuler, ça fait du bien.

Garder un jardin secret

Probablement ce qu’il nous arrive le plus d’oublier de nos jours. Je me rappelle d’une publication d’un de mes contacts qui m’avait marquée, où il disait regretter avoir partagé des choses qui auraient du rester dans le domaine du privé. C’est quelque part assez effrayant de se dire qu’un inconnu pourrait retracer un itinéraire rien qu’en cernant nos habitudes au travers de nos publications quotidiennes. Garder un jardin secret, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la vraie vie, reste indispensable pour mener une existence paisible.

Voilà pour mon billet d’humeur du jour qui se trouve être une petite prise de conscience. Et vous, où en êtes-vous dans votre rapport aux réseaux sociaux?

 

Related Posts

2 Comments

  • Reply
    Emma
    9 août 2018 at 17 h 19 min

    Salut Hajalalayina! Super article. Ce concepte de réflexe « photo-post » me parle beaucoup. Ca fait plus d’un an que j’ai désactivé mes comptes FB et Insta et j’ai vraiment l’impression que je suis plus heureuse depuis 🙂

    • Reply
      Hajalalayina
      9 août 2018 at 17 h 26 min

      Merci beaucoup Emma ! Je t’avoue que je t’admire beaucoup pour avoir fais ce choix, c’est vrai que nos yeux sont de plus en plus rivés vers nos écrans… Je suis contente en tous cas que tu sois plus heureuse comme ça ! 🙂

    Leave a Reply