Mindset & Business Trouver le bon Mindset

Entreprendre: pour la hype ou pour les bonnes raisons?

Il faut que je vous avoue un truc: les phénomènes de mode ont ce don de me faire (parfois) un peu peur. Vous vous rappelez lorsque Candy Crush était le jeu incontournable? Peut-être qu’il l’est toujours, je ne sais pas. Ou quand Pokémon Go déchaînait les foules, et les passions. Je ne juge pas, il y a bien quelques phénomènes de mode dans lesquels j’ai sauté à pieds joints, et avec le sourire, s’il vous plaît.

Avec l’entrepreneuriat, je pense que vous avez dû le remarquer, c’est un peu pareil. C’est rapidement devenu une tendance en l’espace de quelques années. Je soutiens bien évidemment l’entrepreneuriat et les personnes qui mettent en place des projets qui répondent entre autres à des besoins concrets. Aujourd’hui avec le numérique, concrétiser une idée est beaucoup plus accessible qu’auparavant. Et c’est une excellente chose. Ce que j’ai observé autour de moi, ou sur les réseaux sociaux, c’est un peu une atmosphère générale où l’entrepreneuriat rime avec réussite et prospérité. C’est un peu comme si on disait « Vous voulez réussir votre vie? Alors entreprenez. » Comme s’il s’agissait d’une équation évidente, purement mathématique.

C’est un peu comme si on disait « Vous voulez réussir votre vie? Alors entreprenez. » Comme s’il s’agissait d’une équation évidente, purement mathématique.

Et deuxième révélation du jour, j’ai moi aussi été attirée par cette promesse à un moment donné. Le problème avec cela, c’est qu’on peut être tenté de se lancer dans une aventure entrepreneuriale avec l’espoir d’atteindre ces résultats, mais en oubliant les raisons profondes qui doivent être le moteur de toute initiative. En bref, si on entreprend pour les mauvaises raisons, on va droit dans le mur. Hé oui.

Alors c’est quoi, une bonne raison d’entreprendre?

Je pense que les motivations pour se lancer dans l’entrepreneuriat sont plurielles et propres à chacun. Mais avant tout, cela doit à mon sens être mûrement réfléchi et ne pas reposer sur la seule envie de suivre un phénomène de mode. J’ai aussi entendu dire que rechercher dans l’entrepreneuriat uniquement une échappatoire n’est en général pas une bonne idée. Et je partage ce sentiment, car le chemin vers votre situation idéale sera probablement semé d’embûches. Et comment tiens t-on dans la vie lorsqu’on est en grandes difficultés? C’est là qu’intervient votre moteur, votre raison d’entreprendre, ou motivation profonde. Prendre le temps de se poser ces questions vous permettra d’avancer vers votre objectif, tout en appréciant le voyage. Et cela, même si vous n’arrivez pas au bout.

Prendre le temps de se poser ces questions vous permettra d’avancer vers votre objectif, tout en appréciant le voyage.

Quelques questions à méditer

Je pense qu’il y a quelques questions auxquelles tout entrepreneur doit pouvoir répondre en toute lucidité. Plus les raisons sont claires et évidentes, mieux c’est. J’en ai sélectionné quelques unes qui pour moi sont importantes:

  • Est-ce que mon idée me stimule suffisamment et attise ma curiosité au quotidien?
  • Qu’est-ce que j’espère trouver à l’aboutissement de mon projet? Davantage de liberté? Un épanouissement personnel? La prospérité?
  • Est-ce que le parcours me passionne tout autant que l’objectif à atteindre?
  • Comment est-ce que je perçois l’échec?
  • La solution que je veux apporter répond t-elle à un besoin réel? Est-ce un problème que j’ai déjà rencontré?

Prendre un peu de temps pour mieux analyser ses envies est une étape qui à mes yeux ne doit pas être négligée. Beaucoup se lancent dans quelque chose après avoir vu un résultat positif ou une réussite fulgurante. N’importe qui aurait envie de tenter à son tour, moi parmi les premiers sans doute. Cependant on se rend bien vite compte que les choses sont beaucoup plus compliquées en réalité, et que la motivation doit être très forte pour tenir. Il est donc essentiel de se poser les bonnes questions.

Et vous, qu’est-ce qui vous motive dans ce que vous entreprenez?

 

Related Posts

2 Comments

  • Reply
    Andrea
    16 octobre 2018 at 16 h 55 min

    Coucou,
    Je suis tout à fait d’accord avec toi. C’est comme le développement personnel j’ai l’impression que ce sont vraiment des effets de mode. Après pareil je ne dis pas que l’entreprenariat n’est pas bien mais c’est vrai qu’à force de voir cela partout, ça peut perdre en crédibilité! C’est vrai aussi que si on entreprend juste parce que c’est l’effet de mode du moment, ce n’est pas une bonne chose, il faut vraiment avoir un but. Et aussi être motivée quotidiennement pour pouvoir tenir le coup. Car l’entreprenariat c’est beaucoup beaucoup de travail je penses !

    • Reply
      Hajalalayina
      16 octobre 2018 at 17 h 04 min

      Hello Andrea,
      Merci beaucoup pour ton passage sur le blog et pour ton message! C’est vrai que côté développement personnel, c’est un peu la même histoire 🙂 Je suis d’accord avec toi quand tu dis que cela fait perdre en crédibilité. On a aussi l’impression que c’est très facile, et qu’il y a juste des méthodes à adopter pour que cela fonctionne. Chaque histoire est différente, une méthode qui fonctionne pour quelqu’un peut ne pas convenir à un autre. Je vais aller faire un tour sur ton blog ! A très vite!

    Leave a Reply