Apprendre à entreprendre Créer un podcast Se lancer

Mes conseils pour lancer rapidement votre podcast

J’y vais ou j’y vais pas?

J’ai échangé avec pas mal de personnes qui me disaient avoir envie de se lancer dans le podcast, avec quelques réticences cependant.

Est-ce que c’est fait pour moi? Est-ce compliqué à mettre en place? Comment est-ce que je vais le faire connaitre?

Je me suis moi aussi posé ces questions avant de lancer « Osez ! Le podcast »

Jusqu’à ce que je me dise: « Je suis en train de perdre un temps fou à me poser toutes ces questions, alors que le meilleur moyen de savoir est de passer à l’action. »

L’envie est déjà un moteur suffisant qui vous démontre que cela vous intéresse suffisamment.

C’est d’ailleurs ce sentiment qui m’a inspiré le titre du premier épisode du podcast: « C’est en faisant, qu’on apprend. »

Dans cet article, j’ai envie de partager avec vous quelques conseils pour lancer rapidement votre podcast, dans les meilleures conditions.

Se poser les bonnes questions

J’ai fais l’erreur de concentrer mon énergie dans des questions qui ne m’aidaient pas à avancer.

Me demander si c’était fait pour moi, si quelqu’un allait l’écouter par exemple.

Ou encore se poser des questions sur ma légitimité à faire entendre ma voix.

Mon conseil serait alors de vous concentrer sur des questions d’ordre pratique:

  • Quels sont les sujets dont j’ai envie de parler?
  • De quel matériel ai-je besoin?
  • Comment vais-je le diffuser?

Au départ, vous avez juste besoin d’avoir des réponses simples à ces questions d’ordre pratique.

Pour ma part, j’avais une idée peu détaillée de ce que je voulais aborder dans le podcast.

Dans les grandes lignes, quels sujets vous intéressent vraiment?

Quelle est votre expérience par rapport à ces sujets?

Chercher le matériel a rendu les choses plus concrètes.

Je me suis juste procuré un microphone, et j’ai commencé à enregistrer avec mon Mac dès que celui-ci est arrivé.

Pour l’enregistrement, j’utilise l’application Enregisteur Facile, disponible dans l’App Store.

Pour le montage, j’utilise l’application gratuite Audacity.

Seul autre investissement que j’ai fais, la musique du Générique. Que je me suis procurée sur le site AudioMicro.

Pour la diffusion, j’ai lu beaucoup d’articles et je n’avais vraiment pas envie de me compliquer la vie.

Donc je suis allée au plus simple et j’ai opté pour Ausha, une solution clé en main pour les podcasts.

Le site se charge de la diffusion du podcast sur toutes les plateformes d’écoute. Je peux aussi générer automatiquement un clip audio pour le partage sur les réseaux sociaux.

Pour seulement onze euros par mois, sans engagement.

Commencer par ce qui vous est familier

Le contenu du premier épisode peut vous faire réfléchir un petit moment.

C’était mon cas. Et je me suis dis que pour lâcher prise et me lancer, il me fallait un sujet qui m’était familier.

Quoi de plus familier qu’une expérience que vous avez vécu?

Ou la classique présentation, pour vous montrer peut-être sous un autre angle.

C’est comme ça que j’ai choisi de parler de trois anecdotes, qui m’ont montrées pendant mon parcours, que c’est en faisant qu’on apprend.

C’est une façon simple d’introduire votre podcast, et de le marquer de votre histoire, de votre personnalité.

Avoir au moins 5 sujets d’épisodes planifiés

Un conseil qui m’aurait bien servi, parce que je me suis lancée avec aucune visibilité sur les prochains épisodes après le premier.

J’ai d’ailleurs lu récemment que de nombreux podcasts s’arrêtaient net au sixième épisode.

Pour garder un bon rythme, et ne pas vous retrouver devant une page blanche, je recommande de penser à au moins cinq sujets d’épisodes.

Histoire de vous garder motivé.

Préparer le déroulé de votre épisode

J’ai pensé que je pourrais dès le premier épisode appuyer sur le bouton « enregistrer » et que les mots me viendraient spontanément.

Pour moi, cela n’a pas vraiment fonctionné. Alors je recommanderais, surtout s’il s’agit du premier épisode, de noter dans les grandes lignes ce que vous allez aborder.

D’établir un plan pour éviter au mieux de vous disperser: chose que j’avais tendance à faire lorsque j’ai essayé d’improviser.

Pour terminer, je dirais tout simplement que si vous avez envie de créer votre podcast, ne vous posez pas trop de questions et passez à l’action.

Cela a été la meilleure manière pour moi de me lancer rapidement.

J’ai alors appris en cours de route, à gérer l’aspect technique, et même à me sentir à l’aise lorsque j’improvise.

Avez-vous déjà votre podcast? Ou planifiez vous bientôt de vous lancer?

Related Posts

4 Comments

  • Reply
    Hanae
    3 août 2019 at 22 h 56 min

    Merci Hajalalayina pour ces conseils super utiles! je suis justement en train de réfléchir à lancer un podcast. J’ai fait quelques tests et c’est vrai que je m’attendais à ce que les mots viennent beaucoup plus spontanément 🙂

    • Reply
      Hajalalayina
      4 août 2019 at 9 h 32 min

      Coucou Hanae ! Avec plaisir !! J’ai hâte d’écouter ton podcast !! C’est vrai que l’exercice de l’impro n’est pas simple mais ça va venir avec le temps !!

  • Reply
    Pêche & Églantine
    4 août 2019 at 8 h 59 min

    Sujet super intéressant ! Merci et surtout bravooooo !!!
    Par contre quand on clique pour écouter ton podcast on a une erreur 404 :/

    Bisous !

    • Reply
      Hajalalayina
      4 août 2019 at 9 h 31 min

      Coucou Pêche !
      Merci beaucoup pour ton passage par ici ! Je reprend tout juste le blog et je vais aller faire un tour sur le tien ce matin !
      Merci aussi pour l’erreur 404, c’est réparé ! A bientôt !

    Leave a Reply